Principes fondamentaux de la biologie

Introduction

Les bassins de jardin connaissent une popularité croissante. Ils constituent un enrichissement dans l'aménagement des jardins tout en offrant un nouvel espace vital à de nombreuses espèces dans l'eau ou près de l'eau. Ainsi, le propriétaire qui embellit son jardin avec un bassin offre aussi un refuge écologique à de nombreux animaux et végétaux. Divers poissons d'ornement, comme les poissons ou les carpes Koï aux riches couleurs peuplent souvent les bassins de jardin.

Les bassins de jardin existent en toutes tailles et en toutes formes. Souvent, les bassins de petite taille sont construits à partir de coques préfabriquées tandis que les bassins plus grands sont faits avec des bâches ou, dans le cas de bassins naturels, rendus étanches avec de l'argile. Le point le plus profond se situe en général hors gel, à plus de 1m de profondeur. Les bassins devant abriter des carpes Koï doivent avoir une profondeur minimale de 1,50 m. Oase tient à votre disposition une vaste gamme de produits destinés aux bassins.

L'équilibre biologique est stable dans les plans d'eau naturels et sains. Divers végétaux, microfaune, poissons et microorganismes sont interdépendants dans le réseau dit alimentaire. Toute intervention extérieure sur certains maillons de cette chaîne se traduit par un impact durable sur tous les êtres vivant dans cet écosystème. Au sein de certaines limites, les écosystèmes naturels sont capables d'absorber les détraquements. Les écosystèmes artificiels que constituent par exemple les bassins de jardin peuplés de poissons peuvent cependant perdre durablement leur équilibre biologique à cause de détraquements mineurs.

La plupart des problèmes survenant dans un bassin de jardin sont dus à une fertilisation trop forte causée par une importante population de poissons et leur nourriture. La petite taille des bassins de jardin ne permet pas de dégrader durablement l'excès de nourriture ni les excréments des poissons sans aide extérieure. Par l'apport artificiel de nutriments, l'homme est intervenu dans l'équilibre biologique. L'état qui en résulte, à savoir la surcharge fertilisante, également désignée sous le terme d'eutrophisation par le spécialiste, entraîne la prolifération des algues, une eau verdâtre et trouble, ce qui va toucher directement au plaisir du propriétaire du bassin.

Dans un premier temps, cet état n'a pas d'impact négatif sur la vie dans le bassin. Pendant leur croissance, les algues produisent le jour de l'oxygène qui est ensuite libéré dans l'eau. La nuit, les algues et plantes consomment l'oxygène, en libérant dans l'eau du dioxyde de carbone. Au bout d'un certain temps, qui peut varier de quelques jours à quelques semaines, les algues meurent et tombent au fond. À ce stade, elles entrent dans le métabolisme de la microfaune et des microorganismes (bactéries et champignons). Or, ces organismes n'emmagasinent dans leur propre biomasse qu'une faible partie des nutriments que sont l'azote (N) et le phosphate (P), le reste est redonné dans l'eau ambiante. Cet excédent de phosphate peut être très facilement supprimé par les colonnes Phosless d'Oase. Ce processus de décomposition est désigné par le terme de minéralisation.

Or, la minéralisation consomme la même quantité d'oxygène que celle précédemment produite par les algues. Le taux d'oxygène diminue rapidement dans l'eau, les poissons et autres organismes aquatiques meurent asphyxiés. Arrivé à ce point, le bassin de jardin n'est plus en mesure de se rééquilibrer de lui-même.

Pour parer au manque d'oxygène, on utilise des pompes de circulation ou de jets d'eau et des installations de filtration qui enrichissent l'eau en oxygène. Grâce à la circulation de l'eau, celle-ci ne stagne plus et le processus de filtration est amélioré. En effet, un échange gazeux s'établit en permanence dans l'eau en mouvement, favorisant ainsi considérablement la capacité d'autoépuration de l'eau. Nous allons décrire plus précisément dans ce qui suit les différents facteurs qui provoquent et accélèrent ce processus ainsi que le principe de fonctionnement des filtres de bassin modernes.