La respiration

La respiration (échanges gazeux) permet aux êtres vivants de transformer la biomasse extérieure (nourriture) et l'oxygène en dioxyde de carbone et en eau en gagnant de l'énergie. Le dioxyde de carbone et l'eau sont libérés, autrement dit « expirés ». La photosynthèse forme avec la respiration un cycle fermé.

Les plantes vertes et les algues sont capables de suivre en totalité ce cycle fermé. Le jour, exploitant la lumière du soleil comme source d'énergie, elles font de la photosynthèse et constituent leur propre biomasse. L'oxygène est alors un déchet libéré dans le milieu ambiant. La nuit, leur métabolisme commute et elles utilisent leurs réserves d'énergie en consommant de l'oxygène. Tous les autres êtres vivants ne peuvent effectuer qu'une partie du cycle du carbone. Car il leur manque ces pigments verts qui leur permettraient de faire de la photosynthèse. Ils absorbent donc une nourriture énergétique qu'ils transforment en biomasse corporelle. Ce processus est désigné sous le terme de respiration. L'oxygène est consommé et du dioxyde de carbone est libéré.